aménagement du siège d'une étude d'avocats

Luxembourg

Par la mutation d'un immeuble d'habitation en immeuble administratif, certaines interventions d'adaptation se sont avérées incontournables à l'extérieur et à l'intérieur de cet immeuble du début des années 60.

L'accueil des usagers de l'étude d'avocats est primordial et doit se faire facilement à partir de la rue.
Un parvis à l'endroit de l'ancien accès de garage élargit le trottoir et offre aux usagers une petite place qui trouve sa continuité dans l'accueil à l'intérieur.
Une porte massive et haute, maintenue apparemment sans effort, dans une verrière à l'esthétique abstraite symbolise a séparation entre l'ouverture au public et la confidentialité du privé.
Au rez-de-chaussée la verrière et le capot en béton apposés à la façade complètent la composition de l'ancienne façade dans le nouveau contexte.

A l'intérieur, la cage d'escalier, ponctuée par une mise en peinture orange, distribue derrière une grille en béton les utilisateurs aux différents étages.
L'avant dernier étage est aménagé en bureaux mais aussi en salles de conférences. Cet espace nouveau a été gagné par l'aménagement des combles et est éclairé par un bandeau de fenêtres qui maintenant couronne la façade postérieure.

Toutes les interventions, qu'elles s'appliquent à la transformation du gros oeuvre ou au design des meubles, sont soumises à une attitude géométrique retenue.

Cette géométrie maîtrisée contribue au respect de l'architecture existante et anoblit les trois matériaux utilisés, l'aluminium naturel, la pierre de Comblanchien et le bois de chêne utilisés.