maison familiale au Bridel

villa périurbaine

cette maison d'habitation dans le quartier résidentiel bucolique du Bridel a été conçue pour répondre aux besoins spécifiques d’une famille qui avec ses enfants veut profiter d’une suite d’espaces confortables et étendus. La disposition soigneuse des fonctions, selon les besoins de la famille, est à la base du projet mais le flux des espaces intérieurs, dans un volume sculpté sur mesure, est l’objectif architectural primordial.

 

L’esthétique limpide, issue de la disposition des volumes extérieurs et de la configuration de l’espace intérieur, est la résultante du flux spatial inondé en son centre de lumière zénithale. La qualité de l’espace intérieur est un objectif majeur qui sur tous les étages suit la même logique conceptuelle de fluidité et continuité. Au rez-de-chaussée l’espace intérieur est largement ouvert et communique de plein pied avec les terrasses insérées dans ce jardin très soigné, complément naturel de l'espace de vie intérieur. Au premier étage les chambres offrent des espaces personnels adaptés et des surfaces de jeu et d’étude pour les enfants. Comme aux deux autres étages de généreuses terrasses y prolongent vers l’extérieur les surfaces de l’habitat intérieur. Au dernier étage se développe pour les parents une suite de surfaces qui couronne le volume construit inondée de lumière zénithale depuis les verrières de la toiture plate.

 

Les larges baies vitrées horizontales passent de façade en façade et ouvrent la vue sur les jardins verdoyants qui définissent l’identité du quartier. L’architecture spectaculaire de surfaces intérieures liées en un ensemble cohérent soutient la vie commune quotidienne des usagers. La lumière particulière à chaque ouverture coupée dans le corps de la maison suscite au fil de la journée des ambiances en mutation permanente. Les mouvements à l’intérieur de la maison sont définis par la forme et la conception particulière de chacun des escaliers ou des couloirs en forme de pont juxtaposés au puits de lumière central.