rénovation de l'hôtel de direction de la "Société des Chemins de Fer Luxembourgeois"

luxembourg gare

1998 - 1er prix

Cette rénovation d'un immeuble des années cinquante cherche à conserver l'atmosphère de l'époque d'un édifice qui jusqu'au moment de l'intervention n'a subi que peu de modifications.

Avant l'adaptation des zones internes du bâtiment la façade est entretenue par une intervention cherchant à respecter son aspect existant tout en réparant les dommages subis au cours des années de son utilisation.

Les fins éléments en béton de la façade sont réparés et ensuite protégés contre les infiltrations d'eau par une technique de rénovation du béton adaptée aux spécificités du béton employé.

Les fenêtres en aluminium sont reproduites dans leur aspect mais transformées en « Kastenfenster » pour protéger les bureaux du bruit et des intempéries. Derrière une première vitre aérée par un joint ouvert sur son pourtour un store à lamelles mobile coloré protège du soleil. La fenêtre proprement dite fait partie de la couche de protection thermique intérieure qui habille les murs de façade.

Les allèges reçoivent une isolation thermique extérieure qui est protégée par des carreaux en céramiques identiques à l'original. Le jeu des matériaux a pu être conservé de même que celui des couleurs caractéristique pour son époque.