15.11.2017

elmen hub de mobilité

troisième prix

L'implantation d’un parking de quartier d’habitation au sein d’une agglomération périurbaine demande une étude approfondie des possibles implications fonctionnelles, esthétiques et techniques. La conception des volumes implantés et des espaces publiques générés doit contribuer à un environnement urbain de qualité satisfaisante pour les familles qui trouveront dans ce quartier leur nouveau chez-soi.

Les façades des espaces habités sont conçues autour de l’alternance de pleins en briques et de vides vitrés tous deux parfaitement rectangulaires. La qualité et la durabilité de la brique garantissent une couleur homogène au quartier et une qualité unique des façades qui bordent les espaces publics.

La placette est aménagée sur base de la trame du parking qui la longe. Un jeu de haies (caprinus betulus) définit une suite d’espaces de taille réduite qui incitent le piéton à passer d’un espace naturel à l’autre. Le centre disposé entre un parterre de fleurs (dahlias hortensis, geranium pratense, salvia pratensis, campanula patula etc) et un plan d’eau est un mail en gravier stabilisé dominé par des arbres (malus domestica) disposés en quinconce. Les espaces privés seront délimités par des haies de fagus sylvatica. Le plan d’eau reprend la fonction de bassin de rétention d’eau intégré au concept général de la gestion de l’eau. La façade Est du garage est longée par un large chemin à dallage en grandes dalles de béton accompagné d’une alternance de bancs et niches plantées de rosiers à floraison rouge. Les maisons d’habitation sont longées par un chemin d’accès en pavés drainants faisant office de tampon vers le gravier stabilisé du mail central. Quelques bancs en béton sont disposés en parallèle aux haies pour offrir aux usagers la liberté de s’arrêter un instant sur la placette.